Archive pour août 2009

La ligne Marignane-Cannes

Samedi 1 août 2009

Dans une lettre adressée à son ami Yves Aubert le 6 décembre 1927, Sébastien Flamanc écrit : « Paris voudrait que j’assure un service quotidien (A/R) Cannes Marseille à compter du 1er  janvier« . Rappelons que Flamanc occupe les fonctions de directeur d’Air Union à Antibes (Voir son Portrait)

extraitsc006.jpg

Mais pourquoi une liaison Marignane-Cannes ? Sébastien Flamanc ne le dit pas. S’agissait-il d’offrir aux passagers se dirigeant vers Ajaccio, Tunis ou Bône de meilleures conditions de voyage ? Peut-être. Sans quitter l’aéroport de Marignane il leur aurait suffit de monter dans un autres appareil en direction de Cannes qu’ils auraient atteint en à peine une heure. De là, en quelques minutes, ils auraient pu se rendre à Antibes pour prendre leur hydravion.

Notons cependant qu’il paraît quelque peu incohérent de faciliter la liaison entre l’aéroport de Marignane et l’hydrobase d’Antibes alors qu’Air Union a déjà pris la décision de transférer son escale d’Antibes à Marignane. Dans une lettre du 22 novembre 1927  Flamanc en informait Yves Aubert en ces termes : « Nous devons quitter Antibes pour Marseille-Marignane dans le courant de l’année prochaine ».

Sans doute la direction souhaitait-elle simplement permettre à des voyageurs venant de Paris et transitant par Marignane de rejoindre la Côte d’Azur plus rapidement qu’avec le train.

Quoi qu’il en soit, le démarrage de cette liaison ne s’est pas faite le 1er janvier 1928 comme l’aurait voulu la direction. En effet, un an plus tard, le 9 décembre 1928, dans une longue lettre que mon père adresse à ma mère je relève cette phrase : « Je suis plongé ces jours-ci dans des questions de douane et la préparation du service Marseille-Cannes« .

Le 5 janvier 1929, il revient au pilote Cariou d’inaugurer la liaison Marignane-Cannes. Mais elle n’a pas fonctionné très longtemps puisque le dernier voyage a lieu le 8 avril 1929, au moment où Air Union quitte Antibes pour Marignane. (Cf. Les hydravions et la base d’Antibes, p. 35)

La ligne Marignane-Cannes sera cependant rétablie par la suite, sans doute en 1934 si l’on en croit les Annales de Géographie (site internet) qui précise qu’elle vient compléter la ligne Londres-Paris-Marseille. Un certain nombre de navigants attachés à Marignane ont effectué ce service durant deux ou trois ans. On peut sans hésitation citer les noms de Larbonne,  Brédignan, Hautot et Ferrisse car tous les quatre ont été victimes d’un accident sur l’aérodrome de Cannes.

L’interruption de cette ligne sera préconisée à la suite de l’accident survenu le septembre 1936 au Fokker VII F.AJBJ piloté par Brédignan et dont Robert Ferrisse sortira assez grièvement blessé (Cet accident fera ultérieurement l’objet d’une chronique)

CG de K

Sources : Archives d’Air France – Les hydravions et la base d’AntibesAnnales de Géographie – Archives familiales.

Question :  Connaissez-vous d’autres navigants qui ont volé sur cette ligne ?